Masque de théâtre Nô – Japon – 19e siècle

Masque de démon du théâtre Nô, Japon, époque Edo (1603-1868) évidé en bois, signé à l’intérieur

Le théâtre nô ou (, ) est un des styles traditionnels du théâtre japonais venant d’une conception religieuse et aristocratique de la vie. Le nô allie des chroniques en vers à des pantomimes dansées. Arborant des costumes somptueux et des masques spécifiques (il y a 138 masques différents), les acteurs jouent essentiellement pour les shoguns et les samouraïs. Le théâtre nô est composé de drames lyriques des XIVe au XVe siècles, au jeu dépouillé et codifié. Ces acteurs sont accompagnés par un petit orchestre et un chœur. Leur gestuelle est stylisée autant que la parole qui semble chantée.

Les masques de démon, qui peuvent avoir la bouche ouverte ou fermée, se distinguent par la grande expressivité des traits et la coloration dorée des yeux. Ces deux éléments expriment la puissance brute et la sauvagerie des êtres surnaturels qu’ils représentent. Seuls des masques de démons féminins possèdent des cornes; les masculins n’en ont pas.

Sources:

Exemplaire de comparaison :

Masque large en bois, humanoïde, d'aspect inquiétant.

Masque de démon, époque Edo (1603-1868), Japon, Museum fur Ostasiaschekunst de Vienne, Autriche

Hauteur : 32 cm

Prix : 250 euros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s