Coupe bleu et blanc – Chine – début du 18e siècle

Cette coupe à petit pied présente une forme assez régulière, même si elle a été formée sans moule. Le décor est appliqué en bleu sous couverte avec une glaçure sur le fond de la porcelaine qui est laissé blanc. L’intérieur de la coupe est décoré entièrement, de deux phénix affrontés confondant leurs plumes avec la végétation. Le revers de la coupe est quant à lui marqué d’une plante entourée d’un double cerclage bleu.

Le phénix est le symbole par excellence de l’impératrice en Chine. Il s’agit d’un oiseau mythique qui règne sur tous les autres oiseaux. Il a souvent été associé au dragon, son pendant masculin, qui symbolise l’empereur. La plante représentée sous la base est une plante utilisée comme marque de la fabrication des porcelaines bleu et blanc sous le règne de l’empereur Kangxi en Chine. (1644-1912)

Le décor en bleu et blanc sur porcelaine est utilisé à partir du XIVe siècle en Chine. Sa popularité est immense à partir du XVIIe siècle. Les exportations vers les pays musulmans, les cours européennes, et les royaumes asiatiques se multiplient à partir du XVIIe siècle. Le cerclage de métal argenté et le dessin du phénix, sont deux éléments typiques des coupes en porcelaine réservées à l’exportation pour le royaume du Vietnam.

Dimensions : 13, 2 cm de diamètre

Prix : 150 euros

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s